Le melon,

melon-dietetique-1.pngLe melon

Le melon, comme la pastèque, est le fruit de l'été et de la canicule par excellence. Il rafraîchit, désaltère, réhydrate. Il favorise la disparition des petites inflammations cutanées apparaissant cause des grosses chaleurs. il est excellent pour traiter le "coup de chaleur" des enfants.

Malgré sa teneur relativement importante en sucre, le melon possède un index glycémique peu élevé, c'est à dire peu hyperglycémiant. Il peut donc être toléré dans le régime des diabétiques.

Le melon est laxatif. Sa consommation quotidienne permet d'humidifier les selles et de favoriser leur évacuation.

Intérêts nutritionnels

Comme tout le monde le sait, le melon est très riche en eau (90 %). Il est extrêmement pauvre en protides et plus encore en lipides, qu ne sont présents qu'à l'état de traces. En revanche, il contient plus de glucides, de 6 à 14 % selon sa variété et sa maturité. IIs sont constitués essentiellement de saccharose, de glucose et de fructose. Enfin, ses fibres peu nombreuses (1%) sont connues pour accélérer le transit intestinal.

Sur le plan vitaminique, ce qui domine dans le melon, ce sont les carotènes (provitamine A), qui donnent la couleur orangée. Avec l'abricot et la mangue, c'est l'un des fruits les plus riches en antioxydants naturels, essentiels à l'équilibre physiologique. Les melons à chair blanche ou jaunâtre ne sont pas aussi riche en provitamine A. Par ailleurs, le melon est généreux en vitamine C, supérieur à de nombreux fruits en dehors des agrumes. Les vitamines B sont moins fortement dosées mais sont nombreuses : B1. B2. B3. B5. B6. B9. Il contient également un tout petit peu de vitamine E. Sur le plan minéral, c'est encore une fois le potassium qui domine. Et comme le sodium est très faiblement présent et que ce fruit est très aqueux, le melon est diurétique. Il offre également : phosphore, calcium, magnésium, soufre, fer, zinc, cuivre, manganèse, iode.

Conseil : pour éviter les dérangements intestinaux que le melon peut provoquer, il faut le consommer, seul, non glacé, en dehors des repas (au moins 3 heures après), comme collation ou goûter pour les enfants.

 

melon diurétique oligurie dysurie imflammations cutanée coup de chaleur index glycémique hyperglycémiant diabétiques pharmacopée pulmonaire

Commentaires (1)

1. Mangialomini Liliane 17/07/2015

c est. Exact. Le. Melon. Procure. Une. Sensation. De. Bien. Être. Au. Niveau. De la. Constipation. Chaque. Fois. Que. J en mange. C est. Positif. Bravo.

Ajouter un commentaire
 

muffin-figues-chocolat-1.jpg

 

Envie de recevoir réguièrement mes nouvelles recettes ?

L'acutalité de la nutrition,  la diététique ?

Avoir des infos pour être en meilleure forme ?

Laissez moi votre adresse mail pour recevoir mes newsletters,

c'est ici !