alimentaire

Fraises : soyez patients !

Pourquoi vouloir manger des fraises toute l'année ? En avril, nous sommes tentés par les barquettes proposées en supermarchés. Mais, honnêtement, elles n'ont aucun goût, sont dures et sont dangereuses pour votre santé. 

Les pesticides sur tous ces fruits que vous consommez sont un véritable danger et l'accumulation provoque des maladies, on est certain maintenant que ces produits chimiques sont cancérigènes. 

Achetez des fraises bio de saison ou pourquoi pas, planter quelques plants dans votre jardin.

Sauce tomate et miel de Chine... ça vous tente ?

Encore une vidéo qui vous démontre à quel point il faut être vigilant quand on achète des produits premiers prix en supermarchés.

Les consommateurs sont très souvent trompés et pensent faire des économies.

Acheter des aliments "bio" ou de proximité, cela ne revient pas forcément beaucoup plus cher.

Visionner ces quelques images très instructives : les sauces tomates et le miel chinois : non merci !

Cliquer sur l'image :

dietetique conseil.jpg

 

Le scandale du gaspillage alimentaire

Le scandale du gaspillage alimentaire

Reportage de Marie-Pierre Raimbault

Diffusé sur France 5, le 17 septembre 2013

Nous jetons en moyenne près de 21 % des aliments que nous achetons. Pire encore : les grandes surfaces, les cantines d’établissements hospitaliers, les pêcheurs se débarrassent de produits périmés ou non consommés dans les broyeurs.

Des tonnes de déchets :  poissons, fruit,  légumes finissent dans les bennes à ordures alors que de nombreuses personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Cette enquête permet à chacun d’entre nous de prendre conscience du gaspillage et de mettre en place des solutions.

 

Prise de poids = maux de dos

images-1.jpgUne prise de poids peut entraîner des maux de dos.

Vous avez depuis quelque temps des douleurs dans le dos. 

Cela devient de plus en plus fréquent, vous souffrez du dos dès que vous marchez un peu…

Posez-vous la question :

Est-ce que j’ai pris du poids ces dernières années, suis-je en surcharge pondérale au niveau du ventre et de la poitrine ?

Si oui, cela peut être la cause de vos douleurs dorsales. Le surpoids et la sédentarité ont de nombreuses conséquences :

  • les muscles de la ceinture abdominale sont affaiblis, voire inexistants,
  • la colonne vertébrale est moins soutenue, plus vulnérable et sensible,
  • toute posture inhabituelle fait souffrir, demande un temps de récupération plus long. Les vertèbres sont beaucoup plus sollicitées.
  • Les articulations dorsales souffrent d’inflammation, des hernies discales et de l’arthrose peuvent apparaître.

De manière générale, même si vous avez d’autres causes qui provoquent ces douleurs,  la perte de poids, vous permettra de  réduire ces lombalgies et vous serez beaucoup moins sujet à ces différents désagréments.

Plus vous attendez pour résoudre votre problème de surpoids, plus vous aurez mal au dos. La douleur risque de s’accentuer et vous pourriez avoir des crises plus aiguës.

Comment perdre du poids pour ne plus avoir mal au dos ?

Pour obtenir une perte de poids efficace, je vous conseillerai de combiner les moyens suivants :

- Modifier son alimentation en diminuant l’apport nutritif quotidien, réapprendre à manger équilibré et en quantité adaptée grâce à un programme diététique sur mesure.        

- Faire une activité physique indispensable à la perte de poids. Celle-ci ne doit pas être violente, pour exemple : la nage et la marche à pied.

Je vous propose un programme diététique adapté à vos besoins qui vous permettra d’adopter de bons réflexes en modifiant vos habitudes alimentaires et sportives afin de retrouver votre poids de forme et retrouver une nouvelle silhouette.

Votre dos sera soulagé, musclé et renforcé, vous retrouverez une nouvelle motivation pour un mode de vie plus sain. 

Pour effectuer votre bilan nutritionnel, obtenir des conseils, n’hésitez pas à me contacter

dietetique.conseil@orange.fr – 06 14 45 13 60

Réapprendre à manger

Réapprendre à manger ?

 

mousse au chocolat"Manger n'est peut-être pas le plaisir le plus intense de notre vie, mais c'est bien le plus fréquent. On ne fait pas l'amour trois fois par jour de sa naissance à sa mort. Et quand le coup de rein se fait rare, il reste toujour le coup de fourchette.

Nos ancêtres, pas si lointains, savaient en se réveillant le matin que leur priorité était de se nourrir, eux et les leurs. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de trouver des victuailles, mais d'y échapper. Elles nous guettent à tous les coins de rues, ou à chaque rencontre.

Après le "je pense donc je suis" de Descartes, la pensée philosophique de l'époque devient le "on est foutus, on mange trop" de Souchon.

Et à notre culpabilité de manger trop s'ajoute maintenant celle de manger mal. On finit par se demander si porter une cuillère à sa bouche ne relève pas d'une conduite à risque. Le doute plane : qu'est ce qui est bénéfique ou nocif, sain ou toxique, bien ou mal ? De nécessité alimentaire, manger est devenu un dilemme moral. On juge l'autre à son comportement à table -"il s'est resservi de la mousse au chocolat ...."- ou à son tour de taille.

Chacun d'entre nous vit une forme d'incertitude alimentaire. On n'est plus sûrs de rien, ni de ce qu'il faut manger pour être en bonne santé, ni des proportions, ni même de ce qui nous fait plaisir.

Et si, par exemple, moins manger serait une forme d'épicurisme ? Chacun de nous peut en effet constater que les trois ou quatre premières bouchées d'un mets réussi sont délicieuses. Au delà, l'intensité des saveurs s'atténue souvent. Epicure professait que l'excès d'un plaisir pouvait mener à la souffrance. Manger moins pourrait nous garder en bonne santé et même faire de nous des philosophes."

Cet article est paru en mai 2007, dans le magazine Psychologies Hors série "Retrouver le plaisir de manger". Il s'agit de l'édito du magazine.

En 2013, cet article est toujours d'actualité : les doutes, les scandales, la mal bouffe et l'obésité sont omniprésents ... Retrouvons le plaisir de cuisiner et de se nourrir !

muffin-figues-chocolat-1.jpg

 

Envie de recevoir réguièrement mes nouvelles recettes ?

L'acutalité de la nutrition,  la diététique ?

Avoir des infos pour être en meilleure forme ?

Laissez moi votre adresse mail pour recevoir mes newsletters,

c'est ici !